Ce que vous devez savoir avant de vous engager dans une location d’appartment de vacances

engagement dans une location

Publié le : 28 mars 20183 mins de lecture

 

Si vous avez décidé de louer un appartement de vacances ou une location de vacances saisonnière type  studio, maison etc. mieux vaut prendre quelques précautions en vérifiant les conditions de location. En effet, cela peut vous éviter certains déboires ou de mauvaises expériences qui risqueraient de gâcher le séjour.

Avant de vous engager dans une location d’appartement à Bois Colombes à travers laforet.com/ prenez soin de vérifier le bail, l’élément clé de la confiance. Primo, les conditions de location doivent être négociées entre le propriétaire et le locataire et mises sur papier avec un contrat. En effet, un contrat de location doit être précis et comporter différentes informations : l’adresse de la location, la description des lieux (le nombre de pièces, la surface habitable, une énumération des parties et équipements (garage, terrasse, espaces verts, cour intérieure, piscine…), la durée de location, le prix, le versement d’avance, le dépôt de garantie, la taxe de séjour. Il est fortement conseillé de ne verser aucune somme d’argent avant la signature du contrat de location, sans avoir précisé avec le propriétaire la nature du versement. S’agit-il d’arrhes ou d’acompte? En effet, les conséquences  sont différentes d’un cas à l’autre, au cas ou le propriétaire ou le locataire devrait annuler sa réservation.

En effet, les arrhes sont une somme d’argent versée par un locataire à un propriétaire pour garantir son engagement lors de la conclusion d’un contrat. Si le locataire décide ultérieurement de ne pas donner suite, il peut le faire en abandonnant les arrhes, elles resteront acquises au propriétaire. Si le propriétaire fait défaut, selon l’article 1590 du Code Civil, il est tenu de reverser au locataire ce que ce dernier lui a versé, plus une somme équivalente à  titre de dédommagement.

L’acompte, est une forme d’avance. C’est un paiement partiel fait par le locataire au moment ou le contrat est définitivement conclu. En cas d’annulation, le locataire peut se voir réclamer la totalité des loyers du séjour prévu ou, ceux de la période pendant laquelle le logement n’aura pu être reloué à une autre personne. Cependant, la jurisprudence admet qu’en cas d’événement imprévisible et insurmontable, le locataire peut être dispensé de cette obligation de paiement. Par conséquent pour une location d’appartement de vacances, il est vivement conseillé de préciser la nature de la somme versée dans le contrat de location. La caution est la somme versée à titre de garantie par le locataire en cas de dégâts.

Plan du site